Comment passer de l’allaitement au biberon ?

Selon les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) il convient de nourrir bébé exclusivement au sein jusqu’à ses 6 mois. Mais pour des raisons personnelles ou professionnelles, certaines mères ne peuvent pas aller au bout de cette période. D’autres réussissent mais doivent, à un moment ou un autre, passer par le sevrage de leur tout petit.

Malheureusement, la transition de l’allaitement maternel exclusif vers l’inclusion d’un biberon est toujours mal vécu par les parents, en particulier par la maman. Que vous envisagiez de passer au biberon exclusivement ou que vous souhaitez alterner le sein et le biberon, il convient de connaitre les techniques et les astuces qui fonctionnent pour simplifier les démarches.

Trouver le bon moment

Vous avez déjà commencé à choisir les biberons à utiliser pour bébé ? Ne sautez pas aussi rapidement les étapes. Avant de sauter le pas, vous devez d’abord connaitre la réponse à cette question importante : quand commencer à introduire les préparations infantiles chez votre bout de chou ? Attention, cela ne devrait pas être une décision prise à la va-vite ! Si vous vous y prenez trop tôt, les risques de confusion sein et tétine sont plus grandes. Vous ne pourrez donc pas basculer du sein vers le biberon sans impact. Et pour cause, les nouveau-nés ont besoin de quelques semaines pour apprendre et perfectionner la prise du sein mais également pour développer les muscles faciaux qui interviennent lors de l’alimentation. Si vous avez encore l’intention de continuer l’allaitement, la confusion sein tétine peut nuire à sa capacité à s’alimenter efficacement.

Le meilleur moment pour introduire le biberon est donc entre la deuxième et la huitième semaine. Par contre, il ne faut pas aussi s’y prendre trop tardivement. Si vous dépassé la douzième semaine, vous risquez de rencontrer une sorte de résistance.

S’y prendre à la bonne heure

L’autre facteur important à considérer est le moment de la journée où vous allez essayer d’introduire le biberon. Il est indispensable de choisir l’heure où votre bébé est bien détendu. Cela aidera grandement dans le processus. Ici, il est question d’être flexible dans votre choix.

Qu’il s’agisse de votre premier enfant ou non, vous devez comprendre que les bébés sont des petits êtres pleins de surprise. Il va donc falloir être au taquet avec votre biberon et votre chauffe-biberon. Il n’y a donc pas d’heure idéale. Cela dépendra, uniquement, de votre bébé et de vous, également.

Allaitement
Allaitement

Se donner le temps

Lorsque vous introduisez le biberon, pour la première fois, à votre bébé, vous devez prendre en considération le temps. En effet, il n’est pas question de se précipiter. Nourrir bébé au biberon devrait se faire dans le plus grand calme qui soit. Comme vous aurez aussi besoin d’explorer plusieurs positions, vous ne devez pas être pressé. Soyez détendu et votre bébé le sera également. Si bébé ne veut pas prendre le biberon, vous pouvez essayer différentes positions, dans différentes pièces de la maison. L’important ici est de repérer ce qui fonctionne le mieux pour vous deux.

Toutefois, vous devez comprendre que si au bout de cinq à dix minutes, votre bébé ne veut toujours pas prendre le biberon et qu’il commence à pleurer, la meilleure solution consiste à arrêter et essayer un autre jour. Si vous le forcez, bébé associera le biberon à un évènement négatif. C’est en faisant cela que vous aurez encore plus du mal à introduire l’alimentation en bouteille. Attention, si pour le calmer, vous décidez de lui proposer une tétée, il faudra attendre quelques minutes pour le faire, en attendant que bébé se calme. Cela évite une association entre « refuser le biberon » et « recevoir une récompense allaitement ».

Se faire aider

Les bébés jouent beaucoup avec leur instinct. Ainsi, si le vôtre est allaité depuis sa naissance, il recherchera automatiquement le sein au moment de l’allaitement. S’il sent que le sein est à proximité, il aura plus de mal à accepter l’allaitement au biberon. En effet, le sein n’est pas seulement une source d’alimentation mais c’est, également, une source de réconfort et d’amour. Pour mieux passer de l’allaitement au biberon, il serait donc plus pratique de demander de l’aide à une autre personne.

Vous pouvez, par exemple, faire les premiers essais avec papa, mamie, papi, le frère, la sœur ou la nounou. Si bébé a du mal à se tenir tranquille, demandez à la personne qui tient le biberon de le mettre dans une position dans laquelle vous l’avez habitué ou de mettre un des vêtements de la mère à proximité. Bébé pourra vous sentir si vous êtes dans la pièce d’à côté ou que si vous observez juste à quelques mètres. Le mieux serait donc que vous sortiez vraiment de la maison le temps de l’habituer au biberon.

Main de bébé

Utiliser le lait maternel dans le biberon

Certains bébés seront plus faciles à sevrer si c’est du lait maternel que l’on met dans le biberon au lieu du lait maternisé. Si vous souhaitez continuer l’allaitement, vous aurez besoin d’investir dans un tire-lait. Vous pouvez tirer votre lait partout et à n’importe quel moment.

Ici encore, il est recommandé de demander à une autre personne de donner le biberon rempli de lait maternel à votre bébé. En effet, bébé pourra refuser de boire si vous vous trouvez à proximité et que vous ne lui proposez pas votre sein.

Trouver le bon biberon

Lorsque vous avez commencé l’allaitement, vous avez pris soin de bien vous équiper : coussin d’allaitement, coquille d’allaitement et même le coquillage d’allaitement que vous avez découvert sur ce site. Pour faciliter le sevrage, vous avez également besoin d’avoir les bons matériels. Le plus important : le biberon. Il existe sur le marché différentes formes et différentes couleurs de biberons.

Bébé prenant son biberon
Bébé prenant son biberon

Vous pourrez passer par plusieurs modèles avant de trouver l’ajustement parfait. Comment choisir ? Il est recommandé de se tourner, dans un premier temps, vers un biberon avec une base plus large et une tétine à débit plus long. La base plus large permet à bébé d’avoir quelque chose à laquelle s’accrocher. La tétine à débit lent est le plus proche du sein, au niveau du débit de lait.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments